Parrainage


Nicolas JAROSSAY

image SUPMED_La_Ciotat_103.jpg (2.3MB)
Aventurier, amateur de défis sportifs et avant tout passionné de l'eau, de la mer et du sport, Nicolas Jarossay s'est lancé le défi d'être le premier homme a traversé l'Atlantique en Stand Up Paddle en 2016.
"je peux passer des heures sur l'eau, c'est une sorte de méditation, je me rends compte que je ne pense plus à rien, même plus aux mouvements que je dois effectuer pour ramer"
Les valeurs qui sont portées par cette aventure et par Nicolas Jarossay sont communes à la charte du Réseau Mer : collaboration, partage, solidarité, intérêt général...

Le départ de Nicolas Jarosay est imminent (fin mars 2016).
Suivez sa traversée : cliquez ici






Cécile POUJOL


Cécile Poujol
© Benedicte Paszkiewicz

"Passionnée de voile depuis toujours, j’ai décidé très tôt de consacrer ma vie à la mer et de mettre toute ma détermination à la réussite de mes projets. J’aime allier technique et pédagogie, théorie et savoir-faire, toujours attentive aux liens que la mer créée entre les hommes.
En tant que méditerranéenne, je suis ravie et fière de parrainer le Réseau Mer qui rassemble de nombreux acteurs qui travaillent au quotidien pour la mise en valeur de la mer et du littoral de notre région Provence-Alpes-Côte d'Azur."

Albert FALCO

image Falco1c.jpg (0.1MB)

Albert Falco (né le 17 octobre 1927 à Marseille) était un plongeur français. Il a quitté cette terre le 21 avril 2012.
Il découvre la plongée libre dès son plus jeune âge dans la calanque de Sormiou, avant d'être initié à la plongée en scaphandre par son "grand frère" Georges Beuchat. Embarqué à bord de la Calypso dès 1952 comme plongeur bénévole pour les fouilles du Grand Congloué, il est embauché définitivement le 19 septembre. Successivement plongeur, chef plongeur, chef de mission puis capitaine de La Calypso. Il est avec Claude Wesly le premier "océanaute" à avoir vécu sous la mer lors de l'expérience sous-marine dite "Précontinent I (1962) qui se déroula au Frioul. Première mondiale : deux plongeurs vivent sous l'eau pendant plusieurs jours, dans un "tonneau" immergé (d'où le surnom de Diogène donné à cette expérience).
Il a ensuite partagé son temps entre Marseille et la Martinique pour plonger et continuer à faire des films dans le but de protéger le monde sous-marin et de le faire découvrir aux enfants.
Lorsqu'il est devenu Parrain du Réseau Mer PACA, il a eu ces mots :
"C'est avec grand plaisir que j'ai rejoint le Réseau mer et souhaite soutenir les nouvelles initiatives qui contribueront à préserver la mer et le littoral"